Eryn et sa folle cuisine

Quelques recettes pour tous les jours ... Et pour les autres jours aussi !

lundi 22 juin 2009

Knedliky Aux Abricots ( Recette Tchèque Familiale )

knedliky1

knedliky2

knedliky3

Voici une des recettes dont je me régale depuis toute petite. J'ai la chance d'avoir plusieurs ( 4 ... ) origines, j'en ai donc largement profité. Il est des recettes qui se transmettent de génération en génération dans ma famille " multi-origines et multi-langues ".

J'ai un tas de recettes ancestrales et familiales que je ne peux partager avec d'autres, il est donc rarissime que je le fasse, mais j'ai eu le feu vert pour celle-ci qui est ma foi ... Délicieuse.

Elle se réalise exclusivement avec des abricots frais, donc elle est de saison. On n'utilisera jamais d'abricots au sirop, ce serait vraiment du grand n'importe quoi au niveau des saveurs. Elle est certes riche, mais chez nous, on la réalise une à deux fois dans la saison, c'est donc le moment où jamais. Pour ceux qui se lanceraient, svp, donnez moi quelques nouvelles !

Bon à savoir : La pâte étant collante, il faut impérativement se mouiller les mains à l'eau froide de manière régulière, entre chaque manipulation d'abricot. Elle ne collera absolument plus aux mains. N'ajoutez surtout pas un seul gramme de farine !

Important : La recette est relativement rapide à réaliser, cependant, tout se fait à la dernière minute si on ne dispose pas de plats hermétiques maintenant au chaud. Il est possible de commencer à préparer partie de la pâte à l'avance, avant l'ajout des oeufs. On peut servir dans les assiettes et tiédir à faible puissance au micro-ondes au moment du service mais la texture et le goût s'en trouveront quelque peu altérés. La pâte doit être tendre, non pas sèche. Pour plus de saveur, on préfèrera réchauffer les Knedliky dans une assiette creuse posée sur une casserole d'eau bouillante, et on recouvrira d'une autre assiette creuse à l'envers.

knedliky4

knedliky5

Pour environ 4 personnes ( à raison de 2 Knedliky par personne ) :

Les Knedliky sont en théorie servis sur une assiette, déjà largement parsemés de chapelure dorée au beurre. On sert le beurre fondu dans un ramequin à part, comme le sucre. Les Knedliky doivent être largement couverts de chapelure, largement arrosés de beurre fondu et de sucre.

On peut également les servir tous prêts dans l'assiette, ce qui est le cas sur les photos.

La pâte :

- 200 g de lait
- 50 g de beurre en dés
- 140 g de farine
- 2 oeufs
- 1 pincée de sel

La garniture :

- 500 g de gros abricots bien mûrs ( environ 8 )
- 100 g de chapelure
- 150 g de beurre ( 25 g + 125 g )
- 50 g de sucre environ

knedliky6

knedliky7

Préparer la pâte

1/ Dans une casserole, porter à ébullition le lait, la pincée de sel et le beurre en dés. Hors du feu, ajouter la farine d'un seul coup, mélanger et remettre sur feu moyen sans cesser de remuer à la spatule en bois, jusqu'à ce que la pâte se détache totalement des parois de la casserole ( quelques secondes suffisent ). Retirer du feu et laisser totalement refroidir.

2/ Ajouter les oeufs un par un, en remuant à la spatule en bois longuement entre chaque. La pâte doit être collante mais homogène.

Préparer la garniture

3/ Faire bouillir une grande casserole d'eau. Laver les abricots soigneusement, les sécher au torchon propre ( ne surtout pas les couper ni les dénoyauter ! ). Se mouiller les mains à l'eau froide et prendre un morceau de pâte. Envelopper chaque abricot avec un morceau de pâte ( il ne doit plus rester de pâte du tout pour 8 beaux abricots ) en le roulant dans la paume de mains. L'enrobage doit être assez fin. Se mouiller les mains entre chaque abricot afin que la pâte ne colle plus. Lisser la pâte ensuite avec les mains bien mouillées.

4/ Plonger les Knedliky dans l'eau bouillante et les laisser cuire. Lorsqu'ils remontent à la surface, attendre de 30 secondes à 1 minute et les retirer à l'écumoire. Les égoutter rapidement dans une passoire, puis placer dans un récipient pouvant les maintenir au chaud ( si possible ).

5/ Pendant ce temps, faire fondre 25 g de beurre dans une petite poêle. Y ajouter la chapelure et la faire griller légèrement quelques minutes à feu doux en remuant à la spatule en bois. La chapelure doit cuire doucement et gonfler légèrement. On pourra ajouter un peu de beurre pour aider au processus. Parallèlement, faire fondre 125 g de beurre en dés au micro-ondes ou à la casserole et réserver dans un bol ou ramequin.

Service

6/ Deux solutions :

- Servir à l'assiette, en plaçant 2 Knedliky, parsemés largement de chapelure grillée chaude, en arrosant largement de beurre fondu et en saupoudrant de sucre,

ou

- Servir à l'assiette, en plaçant 2 Knedliky, parsemés largement de chapelure grillée chaude, en proposant un ramequin rempli de beurre fondu chaud, et un ramequin rempli de sucre en poudre, afin que chacun se serve. Il faut pas mal de beurre fondu afin de bien imprégner la chapelure.

Lorsqu'il en reste, il faudra les disposer dans un plat, en les garnissant totalement et en les laissant à T°C ambiante. On les tiédira alors à faible puissance au micro-ondes avant de les servir de nouveau. A l'époque en Tchécoslovaquie, lorsque le micro-ondes n'existait pas, on réchauffait les Knedliky en les déposant dans une assiette creuse, elle-même posée sur une casserole d'eau bouillante. On couvrait d'une autre assiette et le dessert était chaud, sans dessécher.

Posté par Jun Kee à 06:28 - Toutes recettes confondues - Commentaires [80] - Permalien [#]

Commentaires

    Waouh,ça à l'air excellent. J'adore venir sur ton blog, j'en apprend toujours beaucoup.

    Posté par caramel, lundi 22 juin 2009 à 07:04
  • merci pour la découverte de cette recette que je trouve vraiment magique !

    Posté par nat@cha, lundi 22 juin 2009 à 07:09
  • humm, ce ti abricot dans lson habit de pate gourmande, ca donne envie !
    je ne connaissais pas du tout ce dessert, merci pour le partage

    Posté par SandyNeige, lundi 22 juin 2009 à 07:17
  • Ah c'est la base de la pâte à choux pochée , ça à l'air drolement sympa , j'aime les recettes familiales .

    * * Bises

    Posté par chouya, lundi 22 juin 2009 à 07:26
  • je découvre ici même cette spécialité !

    Posté par Alice, lundi 22 juin 2009 à 07:32
  • je découvre ici même cette spécialité !

    Posté par Alice, lundi 22 juin 2009 à 07:32
  • Ces abricots donnent très envie d'être dévorés ! Merci de nous faire partager un peu de tes origines au travers de cette recette.

    Posté par chefNini, lundi 22 juin 2009 à 07:35
  • j'adore vraiment cette recette ! c'est simple et ça en jette beaucoup !! j'ai envie de goûter !

    Posté par gaelle, lundi 22 juin 2009 à 07:38
  • c'est très original, en tout cas vu les photos, on a envie de goûter.
    j'attends impatiemment tes autres recettes familiales.

    Posté par fatya, lundi 22 juin 2009 à 07:53
  • Superbe recette !!! De très belles couleurs et extra bonnes !!!
    Manue
    Bonne journée

    Posté par ManueB, lundi 22 juin 2009 à 07:53
  • je ne connaissais pas...c'est superbe!bises

    Posté par ana, lundi 22 juin 2009 à 07:57
  • Et bien je ne connaissais absolument pas cette recette, merci à toi de nous la faire partager et découvrir...cela doit être vraiment très bon et savoureux !!!!

    Posté par Sandrine, lundi 22 juin 2009 à 08:11
  • Une recette inconnue jusqu'à présent pour moi mais que je trouve géniale. On dirait que l'bricot se fait une carapace pour mieux se protéger, pour mieux s'offrir, nous faire plaisir tout en se faisant désirer! J'adore ce petit jeu imaginaire que cette gourmandise permet!! Bonne journée!

    Posté par palaisdeslys, lundi 22 juin 2009 à 08:11
  • Très belle recette...Absolument inconnue pour moi...
    Je profiterai des vacances pour la tester...Merci pour ce partage...

    Posté par severine51, lundi 22 juin 2009 à 08:23
  • cette recette me plait beaucoup je la note de suite

    Posté par sandra, lundi 22 juin 2009 à 08:27
  • Hummm super gourmand! Bonne journée

    Posté par Missfa, lundi 22 juin 2009 à 08:52
  • c'est super joli cette surprise cachée...

    Posté par Clémence, lundi 22 juin 2009 à 08:58
  • oh etrange dessert qui a l'air si delicieux.

    Posté par angegaby, lundi 22 juin 2009 à 09:06
  • abricot

    encore une recette pleine de soleil je ne connais pas la pâte ressemble a de la pâte a chou ça a l'air délicieux on a envie de croquer dans les images merci pour ce début de journée remplie d'un peu de chaleur bisous

    Posté par lolo, lundi 22 juin 2009 à 09:07
  • Merci pour cette découverte, je ne connaissais absolument pas cette spécialité.

    Posté par gourmandelise, lundi 22 juin 2009 à 09:09
  • Merci pour ce joli partage, tes photos donnent vraiment envie de tester, bonne semaine!!!

    Posté par christine, lundi 22 juin 2009 à 09:09
  • demain c'est le marché, je pense garnir mon panier de bons abricots !!!! merci pour ce partage !!!!!!!

    Posté par Manu, lundi 22 juin 2009 à 09:13
  • Bonjour Eryn,
    J'ai goûté quelque chose d'approchant étant ado en Carinthie (Autriche)mais je ne me souviens plus si c'était avec des abricots ou avec des prunes. C'était excellent en tous cas, il me tarde d'essayer ta recette!

    Posté par Chrystel, lundi 22 juin 2009 à 09:22
  • Merci à ta famille de nous autoriser à découvrir une si belle recette ! et avec de bons abricots du jardin ca doit être terrible ! J'ai hâte d'y goûter ! ;0)

    Posté par Damedekaro, lundi 22 juin 2009 à 09:25
  • J'adore les recettes familiales.
    Je connaissais pas la version abricot, elle doit etre extra. Dans ma famille on fait une recette similaire avec des prunes.
    Bises!!

    Posté par Soulafa, lundi 22 juin 2009 à 09:41
  • waouhh !!!!
    Je m'inviterai bien pour le gouter ...
    Comme d'hab , tes photos sont magnifiques , j'en ai l'eau à la bouche!
    En ce moment , période de " réequilibrage alimentaire " , alors peut être pas pour tout de suite , mais je garde sous le coude !
    clquipopotte

    Posté par clquipopotte, lundi 22 juin 2009 à 09:56
  • dommage qu'ici en Espagne les abricotsd ne soient pas bons comme en France !!c'est mon fruit préfér駧 hum ..; belle recette je la prends quand j'irai chez mon fils !!!

    merci beau partage et vive la tchéquie !

    Posté par fafia, lundi 22 juin 2009 à 09:59
  • merci pour cette recette, étant moi méme d'origine slave je suis heureuse de voir des recettes comme ça.

    Posté par douceur, lundi 22 juin 2009 à 10:02
  • Je suis bluffée par cette recette, c'est vraiment très original !
    Je ne vois pas trop ce qui se rapprocherait en France. Une fois encore je me régale rien qu'en regardant tes photos !

    Posté par Aurélia, lundi 22 juin 2009 à 10:49
  • Eh bien, comme d'autres ici, moi aussi je suis d'origine slave et multiple en plus de ça
    Et je suis super contente de voir ce type de recette qui me rappelle mon enfance...

    Posté par Tweet, lundi 22 juin 2009 à 11:12
  • moi aussi je connais mais juste cuits à l'eau et servi accompagné d'une viande en sauce. Ma grand-mère d'origine tchèque nous faisait souvent ce plat petite, j'adorais ça!!! Je ne connais pas ta version

    Posté par helene06, lundi 22 juin 2009 à 11:35
  • Alors des origines espagnoles, tchèques... C'est quoi les deux autres ?

    En tout cas merci pour cette recette originale.

    Posté par Poucecaillou, lundi 22 juin 2009 à 11:41
  • Je ne connaissais pas du tout, ça a l'air délicieux et ça fait voyager nos papilles... merci!

    Posté par Yum, lundi 22 juin 2009 à 11:53
  • uauuu!!!

    cette recette est completement nouvelle pour moi, et quel delice qu'elle doit être!
    je commence à comprendre d'ou tu tiens ton don pour la cuisine.
    C'est vraiment extra de pouvoir garder des recettes de nos grand mères, ou autres..

    Posté par lory, lundi 22 juin 2009 à 11:55
  • BOnjour Eryn,
    Chez nous ce sont les knedle q'on présente ainsi sauf que la pâte est faite à basse de pomme de terre en purée ou de fromage blanc.On en fait aussi aux fraises ou aux quetsches.
    Tu me donne envie d'en faire tellement ton assiette est appétissante...
    Bonne journée

    Posté par awoz, lundi 22 juin 2009 à 12:00
  • encore une belle et bonne découverte bz patmamy

    Posté par patmamy, lundi 22 juin 2009 à 12:10
  • Assez spécial on dirait et pas si simple... Mais intéressante spécialité, merci pour la partager avec nous !

    Posté par Tiuscha, lundi 22 juin 2009 à 13:00
  • Cette recette m'intrigue beaucoup, je pense que je l'essaierai tôt ou tard, je te tiendrai au courant en tous cas. Avais-tu vu que j'avais fais tes moelleux au nougat? Car je t'avais laissé un message mais je n'ai pas eu de retour. Bonne fin de journée, à bientôt!

    Posté par Biscottine, lundi 22 juin 2009 à 13:20
  • J'ai toujours pensé qu'il n'y avait rien de tel que le multi culturalisme et cette douceur ne fait que renforcer mes convictions....

    Posté par mayacook, lundi 22 juin 2009 à 13:35
  • Je suis moi aussi un peu dans le meme cas de figure que toi, multi origines et multi langues, et j'ai passé mon enfance à déménager d'un pays à un autre.....par contre, je ne connais pas assez la cuisine de l'Est, donc je suis ravie de la découverte d'aujourd'hui. Le procédé de réalisation de ta recette est vraiment original, plonger dans l'eau les fruits couverts de pate, ça me rappelle un peu la cuisson des bagels (originaires aussi de l'Est). Je suis très curieuse d'essayer ce dessert, dès mon arrivée en métropole (si les greves nous en laisse le temps) je me lance et je te donnerai ton avis.
    Comme toujours tes photos sont superbes. Bravo

    Posté par nathalia, lundi 22 juin 2009 à 13:37
  • Cette ma l'air bien bonne, par contre faire cuire la pate dans de l'eau bouillante ne reste t'elle pas cru dedans?

    Posté par sana, lundi 22 juin 2009 à 15:25
  • J’ai 15ans et je suis un lecteur assidu des blog de cuisine.Ce qui m’a donner à mon tour envie de me lancer dans l’aventure blogosphère culinaire pour partager ma passion et rencontré d’autres passionés.
    Voici mon blog si vous avez le temps d’aller y jeter un coups d’oeil.
    http://le-bonheur-est-dans-lassiette.blogspot.com/
    .

    Posté par Benjamin, lundi 22 juin 2009 à 16:39
  • mmmm, ça a l'air vraiment succulent!!!

    Posté par carambar et cie, lundi 22 juin 2009 à 17:02
  • Voilà typiquement le genre de recette qui me touche : traditionnelle et simple. Ces abricots sont totalement craquants. Encore bravo !!

    Posté par Gredine, lundi 22 juin 2009 à 17:44
  • Quel joli nom ! Et quelle surprise !! En voyant ta première photo, je ne m'attendais pas à un coeur orangé (enfin, abricoté ^^°). Oui, d'accord, c'était inscrit dans le titre, mais je dois avouer que ma curiosité m'avait poussée juste après avoir lu "Knedliky" à regarder les photos pour voir à quoi ça pouvait ressembler ^^

    Posté par Lili Végétatout, lundi 22 juin 2009 à 17:46
  • TA RECETTE EST GENIAL!! c'est super gentil de nous faire découvrir une recette de famille!!

    Posté par yasminou, lundi 22 juin 2009 à 18:13
  • Cette recette légendaire, merci de la partager !

    Posté par Marie-Claire, lundi 22 juin 2009 à 20:58
  • Je connaissais une recette ressemblant(Knoedle) mais elle vient d'Autriche et la pâte est plus à base de semoule et de fromage blanc. En tous cas, celle-ci a l'air tout aussi délicieuse, je pense que je vais la tester ce week-end!

    Posté par NathB, lundi 22 juin 2009 à 21:13
  • Elle est très marrante cette recette dont j'ignorai l'existence. Tu remercieras la personne qui t'a autorisé à publier

    Posté par PHILO, lundi 22 juin 2009 à 22:05
  • Je ne connaissais pas du tout cette recette: ça a l'air succulent!

    Posté par 56oceane, lundi 22 juin 2009 à 22:47
1  2    Dernier »

Poster un commentaire








Haut de Page